Accueil » *** Le design fiction : nouvel outil d’innovation

*** Le design fiction : nouvel outil d’innovation

Imaginer le futur avec l’approche et l’état d’esprit du design. Deon Meyer publie en 2017 L’année du Lion, un roman sur une pandémie de viruscorona transmise de la chauve-souris à l’homme tuant 95 % des habitants de la planète. Prémonitoire ?

Le design fiction a pour but d’explorer des futurs probables, possibles ou carrément dignes de la science fiction pour anticiper ou éclairer notre avenir.

Faire émerger des idées en imaginant une situation future en sortant des sentiers battus et en ouvrant le champ des possibles.

Pour cela on utilise les techniques du design, du prototypage et du storytelling.

Mais contrairement au design thinking qui consiste à résoudre un problème, le design fiction imagine des scénarios possibles pour susciter le débat.

  … Ceci est un article de Alexis MOECKLI publié le 24 Avril 2020 pour BILAN

Explorer le futur

Le collectif futurs proches utilise cette approche depuis 2019 pour traiter les thématiques de la transition, de l’effondrement et de l’urgence écologique.

Convaincus qu’il faut créer des futurs positifs face à la morosité ambiante, futurs proches organise des ateliers d’écriture collective pour réenchanter les imaginaires.

L’intention: constituer “une bibliothèque de futurs souhaitables.”

Ouvert à tous, ces soirées en présentiel ou en ligne réunissent des citoyens pour co-écrire collectivement, des récits de futurs possibles et désirables.

On constitue des équipes de 5 personnes et c’est parti pour deux heures d’écriture à 10 mains.

Des facilitateurs sont présents et instaurent les bonnes conditions de la collaboration entre ces inconnus. Ils sont là pour débrider l’imagination, débloquer les situations quand c’est nécessaire et assurer la maîtrise du temps.

En fin de soirée, les différentes équipes lisent leurs histoires devant l’assemblée.

J’y ai participé à deux reprises, une fois comme contributeur une autre fois comme facilitateur.

C’est bluffant: une expérience au croisement de la prospective, de l’intelligence collective et de la performance artistique.

Nicolas Gluzman et Guenola Rasa, initiateurs de futurs proches expliquent: “l’écriture, comme toute autre forme artistique, est un moyen privilégié pour interroger notre futur sur une base concrète et accessible à tous : nous nous projetons bien plus facilement en regardant un film ou une série, en lisant un livre ou une bande-dessinée, qu’en lisant un essai abscons.”

Si vous êtes curieux vous pouvez retrouver les récits ici ou participer aux prochains ateliers.

Le design fiction au service de l’innovation

Des ateliers spécifiques et personnalisés sont aussi imaginés pour les collectivités locales, entreprises et ONG.

Certaines organisations ont commencé à utiliser le design fiction pour leurs équipes. Les managers sont plongés dans un univers de science fiction pour stimuler leur réflexion stratégique et imaginer les futurs usages de leurs produits et services.

On ne parle pas ici de prospective marketing mais d’un décalage complet par rapport au quotidien actuel. Il s’agit de projeter une organisation au sein d’un ou plusieurs mondes futurs.

Cette mise en scène permet d’imaginer les conséquences d’un changement et d’en débattre.

Nicolas Nova, chercheur et professeur à la HEAD analyse: “la science-fiction est le miroir de notre époque, elle exprime les craintes du présent magnifiées en les projetant dans le futur. En explorant les conséquences d’un changement, souvent technologique mais aussi politique, économique ou climatique, elle permet de matérialiser les enjeux actuels”.

Avec une évolution technologique, économique et sociale de plus en plus rapides et radicales, les entreprises doivent plus que jamais anticiper ce que sera demain.

Le monde du design fiction est fascinant. Si le sujet vous intéresse, je vous recommande le livre Jouer avec les futurs, ou comment utiliser le design fiction pour faire pivoter votre entreprise, de Nicolas Minvielle et Olivier Wathelet.

Vignette de l’article : Ouchytopie – Crédits: Sergei Tokmakov

Cet article a été sélectionné par designer.s dans le cadre de sa veille éditoriale et intégré à sa revue de presse européenne francophone !

Pertinence et intérêt de l’article selon designer.s :

***** Exceptionnel, pépite
**** Très intéressant et/ou focus
*** Intéressant
** Faible, approximatif
* Mauvais, très critiquable
(i) . Informatif